L’équipe du service thérapeutique primaire est composée d’une responsable thérapeutique (Mme Surleraux), de 5 psychologues, une thérapeute du développement, une psychomotricienne, 4 logopèdes et une infirmière.

Le service se décline à travers 4 axes :

- La prise en charge individuelle de l’enfant

- Le travail institutionnel  en « Cellule pluridisciplinaire »

- L’accompagnement des familles

- Le travail de réseau

La prise en charge individuelle

Les évalutations cognitives, affectives, psychomotrices et logopédiques  nous aident à comprendre « l’expression symptomatique » et ce qui fait potentiellement barrage aux apprentissages chez l’enfant. Une fois brossé ce « tableau diagnostic », nous proposons des prises en charge thérapeutiques adaptées :  psychothérapie verbale, d’inspiration psychanalytique, utilisant le jeu, les jeux de rôle, la psychomotiricité, la rééducation du raisonnement, la systémique. Un espace Snoezelen est destiné aux enfants pour lesquels l’approche multisensorielle paraît être un préalable à toute démarche interpersonnelle et relationnelle. Les logopèdes soutiennent la rééducation du langage écrit et oral, les dyslexies et dysorthographies diagnostiquées.

L’accompagnement des familles

Un enfant troublé dans son développement cognitif suscite des inquiétudes chez ses parents qui acceptent parfois difficilement le diagnostic et se résignent  avec peine à la nécessité des mesures thérapeutiques. En collaboration avec le service social, la thérapeute référente de l’enfant organise des rencontres régulières avec la famille, cette dernière dispose d’une connaissance unique de l’enfant et il importe de croiser leur connaissance avec nos observations cliniques et pédagogiques. Ce travail peut prendre des formes très diverses mais vise dans tous les cas à soutenir les processus thérapeutiques et à en améliorer la compréhension.

Le travail en cellule pluridisciplinaire

Chaque classe bénéficie d’un apport multidisciplinaire (pédagogique, éducatif et thérapeutique). La thérapeute vise à soutenir l’individuation et la différenciation de chaque enfant au sein du groupe.   Elle a une fonction de médiation, pour que la parole circule entre les adultes et avec les enfants, de questionnement et d’écoute singulière.

Le travail de réseau

La guidance de l’enfant s’appuie bien évidemment sur le réseau extérieur (centre PMS, centre de guidance, service d’Aide à la Jeunesse et de Protection judiciaire, centre d’hébergement, etc  …). Il importe que la thérapeute référente de l’enfant reste la pierre angulaire du projet individuel,  porteuse d’éléments cliniques qui viennent soutenir le projet actuel et futur de l’enfant.

Le service thérapeutique collabore étroitement avec l’école primaire et secondaire ainsi qu’avec l’équipe éducative primaire. Une pédopsychiatre et un neuro-pédiatre sont  disponibles afin de soutenir le travail diagnostic, la mise au point de traitement médicamenteux et l’orientation vers d’éventuelles institutions hospitalières.