L'équipe sociale primaire

L’équipe se compose d’une responsable (Mme Rosier) et de 4 assistantes sociales L’assistante sociale est titulaire du dossier social. L’analyse de la problématique sociale et familiale est principalement de son ressort au sein d’une institution qui préconise le travail en équipe multidisciplinaire. L’A.S. prend en charge les contacts avec la famille et les différentes institutions ou instances qui sont concernées par l’enfant (PMS, SAJ, SPJ…). Elle le fait après  concertation avec l’équipe pluridisciplinaire ou de sa propre initiative. Dans les situations d’orientation vers d’autres structures, l’AS veillera à assurer un rôle de liaison en accompagnant si nécessaire les familles aux RDV. L’équipe travaille étroitement en collaboration avec l’école primaire, l’équipe éducative ainsi qu’avec le service thérapeutique. Lors d’une demande d’inscription, le service social est en première ligne. Elle demande les premières informations nécessaires qu’elle relaye ensuite aux différents services. Elle participe activement à la décision finale.

Les enfants qui nous sont confiés nécessitent à la fois un enseignement spécialisé de type  III ou VIII, et un encadrement en Centre d’Hébergement  et/ou en Centre de Jour pour Enfants Scolarisés. Lors d’une demande d’inscription, les documents suivant sont nécessaires : une attestation du type d’enseignement dans lequel l’enfant est orienté. Un protocole justificatif d’entrée en enseignement spécialisé. Une attestation  PMS d’orientation préalable à l’accueil en CJES ou en CH  « catégorie 140 et 111 ». Le rapport y afférant. Un accord de principe de l'AVIQ (ex AWIPH)  pour les enfants domiciliés en région wallonne. Un accord de principe  du  VAPH (ex Vlaamsefond)  pour les enfants domiciliés en région néerlandophone.

 

L’équipe du service thérapeutique primaire est composée d’une responsable thérapeutique (Mme Surleraux), de 5 psychologues, une thérapeute du développement, une psychomotricienne, 4 logopèdes et une infirmière.

Le service se décline à travers 4 axes :

- La prise en charge individuelle de l’enfant

- Le travail institutionnel  en « Cellule pluridisciplinaire »

- L’accompagnement des familles

- Le travail de réseau

La prise en charge individuelle

Les évalutations cognitives, affectives, psychomotrices et logopédiques  nous aident à comprendre « l’expression symptomatique » et ce qui fait potentiellement barrage aux apprentissages chez l’enfant. Une fois brossé ce « tableau diagnostic », nous proposons des prises en charge thérapeutiques adaptées :  psychothérapie verbale, d’inspiration psychanalytique, utilisant le jeu, les jeux de rôle, la psychomotiricité, la rééducation du raisonnement, la systémique. Un espace Snoezelen est destiné aux enfants pour lesquels l’approche multisensorielle paraît être un préalable à toute démarche interpersonnelle et relationnelle. Les logopèdes soutiennent la rééducation du langage écrit et oral, les dyslexies et dysorthographies diagnostiquées.

L’accompagnement des familles

Un enfant troublé dans son développement cognitif suscite des inquiétudes chez ses parents qui acceptent parfois difficilement le diagnostic et se résignent  avec peine à la nécessité des mesures thérapeutiques. En collaboration avec le service social, la thérapeute référente de l’enfant organise des rencontres régulières avec la famille, cette dernière dispose d’une connaissance unique de l’enfant et il importe de croiser leur connaissance avec nos observations cliniques et pédagogiques. Ce travail peut prendre des formes très diverses mais vise dans tous les cas à soutenir les processus thérapeutiques et à en améliorer la compréhension.

Le travail en cellule pluridisciplinaire

Chaque classe bénéficie d’un apport multidisciplinaire (pédagogique, éducatif et thérapeutique). La thérapeute vise à soutenir l’individuation et la différenciation de chaque enfant au sein du groupe.   Elle a une fonction de médiation, pour que la parole circule entre les adultes et avec les enfants, de questionnement et d’écoute singulière.

Le travail de réseau

La guidance de l’enfant s’appuie bien évidemment sur le réseau extérieur (centre PMS, centre de guidance, service d’Aide à la Jeunesse et de Protection judiciaire, centre d’hébergement, etc  …). Il importe que la thérapeute référente de l’enfant reste la pierre angulaire du projet individuel,  porteuse d’éléments cliniques qui viennent soutenir le projet actuel et futur de l’enfant.

Le service thérapeutique collabore étroitement avec l’école primaire et secondaire ainsi qu’avec l’équipe éducative primaire. Une pédopsychiatre et un neuro-pédiatre sont  disponibles afin de soutenir le travail diagnostic, la mise au point de traitement médicamenteux et l’orientation vers d’éventuelles institutions hospitalières.

      

L’équipe éducative primaire est constituée d’un chef de groupe (M. Théoclis), d’une chef éducatrice et de 15 éducateurs.

Ceux-ci sont aux premières lignes  dans le suivi des enfants, ils mettent en place un cadre dans lequel les jeunes vont pouvoir s’inscrire, ils offrent un  contenant. Tout leur art consiste à rencontrer l’enfant au travers de la vie quotidienne par le biais d’activités ludiques, créatives et sportives et de s’adapter aux besoins spécifiques de chacun. Ils proposent des alternatives relationnelles, des modèles d’identification …

Plus concrètement, chaque éducateur fait partie d’une CP (« cellule pluridisciplinaire ») constituée d’une enseignante et d’une thérapeute. Il propose :

Un soutien et relais durant les activités pédagogiques une activité éducative les après-midi (bricolages, jeux, tournois sportifs, …) un accompagnement cadrant et bienveillant lors des récréations, repas et trajets scolaires.

La vie en groupe soutient la socialisation, l’acceptation de l’autre dans ses différences ,  l’éducateur de par sa présence et ses interventions régule les mouvements plus agressifs et suggère une distance à l’autre qui soit juste et respectée. La crédibilité de cette place existe d’une part, au travers de la qualité du lien dynamique qui existe entre l’adulte et le jeune et d’autre part, au travers de la créativité qui innove sans cesse ce travail relationnel. Et enfin, fêtes et vacances  ponctuent l’année scolaire, l’équipe éducative veille à organiser des évènements significatifs (marché de Noël, défilé de Carnaval, etc …) qui sont autant de prétextes à l’expression artistique, symbolique, tout en scandant l’année scolaire. Chaque année, les éducateurs partent en classe verte accompagnés d’une enseignante.

Un accueil est organisée lors des vacances scolaires sauf lors de la fermeture officielle de l’institut (une semaine pendant les vacances de Noël et un mois lors des grandes vacances).